Révélateur d'identité par un rayonnement de l'image de soi
Un look business pour homme - Mademoiselle M
Articles

Un look business pour homme ?

Antoine Peytavin tente le changement de look. 

Antoine est une véritable Star dans son domaine, l’infoprenariat. Il en a marre du look un peu ado, il veut faire sérieux ; et le look Steeve Jobs, il aspire à le dépasser pour un look business pour “homme”, tout en restant proche des gens. Il n’aime pas spécialement s’habiller et il est drôle, touchant !  Pourtant, c’est un vrai businessman.  Son Métier ? Youtuber, bloggeur, infopreneur, il aide ses congénères à récupérer leur ex, et, aujourd’hui, à créer leur  business. Un Homme dynamique, qui ne tient pas en place… alors pour l’habiller autrement…, ce n’est pas simple ! Myriam Hoffmann, Mademoiselle M, Conseillère en image à Genève, doit user de toutes sortes de subterfuges pour l’amener à changer ses habitudes. Ce qu’il souhaite de tout son coeur, au fond ! 

Sérieux, mais faut pas pousser quand même ! 

Antoine est un peu dissipé. On l’attend impatiemment, il n’est pas encore là.  Il appelle Myriam. “Je suis près des sushis, c’est là ?” Pas du tout, les sushis, c’est à l’autre bout du magasin par rapport au rayon hommes où il a rendez-vous. On commence fort ! Le Grand Magasin  a prévu toute une panoplie de bienvenue qui va avec l’essayage, même s’il s’agit d’un magasin aux prix abordables. Café, macarons, gâteaux, Manor et Mademoiselle M font tout avec grande classe ! Célèbre ou anonyme, on est reçu avec la même délicatesse ! 

Ah, voilà Antoine, il a trouvé le rayon Hommes, ouf, on va pouvoir commencer ! On sent poindre une certaine inquiétude derrière son sourire de façade, pourtant très avenant. Cela le rend d’ailleurs d’autant plus authentique, d’autant plus vrai ! Il est un peu à cran, il en parle d’ailleurs ouvertement. Mais là, il a décidé de se dépasser, de dépasser ses craintes pour opter pour ce look homme. On dit craintes pour ne pas dire peurs, voyons, un homme n’a pas peur, évidemment ! 

 

Et ça change tout, en effet ! 

Conseillère en image, Myriam connaît assurément son métier ! Elle virevolte dans les rayons, à la recherche de la pièce rare. Antoine veut être rhabillé pour l’hiver, et il parle même de revenir ce printemps. Conquis, me semble-il, par la grâce efficace de Myriam, Mademoiselle M de Genève. 

Alors pour du sérieux, on commence par un essayage de couleurs sur canapé. Myriam a tout son temps mais doit faire avec Antoine ! Antoine, qui, lui, a comme une impatience d’enfant. Il a quoi qu’il en soit gardé un enthousiasme d’enfant. Magique ! Il aime bien qu’on lui propose des choses. Mais, hein, faut pas que ça dure trop longtemps. D’accord ? Fine mouche, Myriam a tout à fait compris. 

Pour Antoine, le choix des couleurs qui lui vont bien au teint, c’est sympa mais c’est des couleurs alignées les unes à côté des autres. On voit que ça ne lui parle pas. Il est un peu moqueur :

“Oh, les jolies taches !”

Myriam dodeline de la tête, mi-amusée (il est drôle, Antoine, hein, allez voir  la chaîne youtube d’Antoine !), mi désespérée. Même si elle en a vu d’autres, dans sa longue carrière de 26 ans dans le domaine ! Heureusement, la conjointe d’Antoine, Hanen, va dans le même sens que Myriam. Il est vrai qu’avec certaines palettes, Antoine rayonne, alors qu’avec d’autres, on lui donnerait volontiers un peu de vitamine ! Alors qu’en vrai, il n’en a vraiment pas besoin, avec ses mille idées à la seconde qui font tressauter ses baskets ! 

Étonnement, en homme instinctif, les couleurs, pour lui, sont évidentes. Il n’était pas faux, d’ailleurs, dans la palette de couleurs choisies, mais il était du genre à avoir dix fois le même pantalon et pull, afin de ne pas avoir à se poser de question le matin. Une sorte d’uniforme cool, pas le temps de penser à tout cela, trop d’idées à accomplir ! 

 

Habits Homme, top départ ! 

C’est là où Myriam, Mademoiselle M conseillère en Image à Genève, lance toute sa puissance avec grâce, dans les rayons. 

Résumons : D’abord la discussion avec le client, le choix théorique, bien installés dans un moelleux canapé. Mais très vite, on passe à l’action, le choix concret des habits ! Et hop, trolley en tête, Myriam qui scrute, et Antoine qui suit, assez détaché et en même temps très connecté. On est influenceur ou on ne l’est pas, n’est-ce pas ! La communauté, c’est tout pour Antoine. Bon, il a aussi une sacrée personnalité, une incroyable joie de vivre et un caractère… avenant et fort, on dira. 

Quant à Hanen, sa compagne, ouverte, souriante, très sympathique et ancrée elle aussi, pourrait-il en être autrement avec un tel énergumène, elle rit sous cape, la femme parfaite, qui va s’exprimer juste au moment crucial tout en fichant par ailleurs une paix royale à son Homme ! 

Myriam avait peur, d’ailleurs, car venir en couple peut être une sorte d’auto-censure. Myriam propose à la personne qui la contacte d’oser. Parfois, le conjoint est une aide. Parfois, c’est plus une difficulté. Par chance, et du fait du caractère lumineux de nos deux mangeurs de sushis, Hanen est un plus, elle pousse son homme et l’invite à se dépasser, à se découvrir. Ah, l’amour, le vrai…

 

Le look de l’homme 

Antoine veut à l’évidence changer l’image de l’homme. Son image à lui, aujourd’hui. Mais peut-être rêve-t-il même d’influencer au-delà de lui ? Son rôle, c’est aussi d’être un phare dans un monde un peu bousculé.  Il a 43 ans, il est temps, estime-t-il, de s’intéresser à son image. De prendre son impressionnante audience au sérieux. 

Mais y est-il prêt ? En même temps,il ne veut pas ressembler à son père. De l’autre côté, il veut changer de catégorie, “upgrader” son style, en quelque sorte, aller plus loin à la rencontre lui-même. Beauté de la chose… Pendant qu’il se retrouve face à deux possibilités de vie, c’est comme changer de couloir temps, c’est important cette histoire, et mine de rien, Hanen, en appartée me fait part de ses propres envies. Hanen, une femme forte, marrante, vivante, discrète et pas tant que ça finalement, une vraie personnalité qui se tient en retrait, jusqu’à quand ? Il faut dire qu’Antoine est entraînant, il emmène tout le monde vers le monde de tous les possibles. 

Alors, le look de l’homme, il est d’accord, avec courage, de le modifier. Mais il y met ses conditions : un ensemble gris – ma-gni-fi-que pour le casual. Un complet bleu – moins convaincant à la base pour lui “mais je veux pas ressembler à un vendeur de voiture” et pourtant il est splendide dans cette nouvelle version de lui-même… qui le change, c’est vrai. Question d’habitude? Les trois femmes présentes se pâment devant ce look qui a une classe nouvelle. Lui, toujours joueur, est un vrai comédien. Et voici le sketch “Alors prenez ma volvo 4 portes…” Noooon, Antoine, nooon ! C’est ton habit de scène ! Il finira par le prendre. Le mettra-t-il ? Surveillez les prochaines scènes de ce fou plein de coeur ! Et s’il vous parle de Volvo quatre portes, de grâce, riez avec lui ! 

Les fans suivent de très près 

Antoine, jamais avare de faire partager sa vie exprime ses doutes sur les réseaux sociaux. Et il a immédiatement de vrais retours de la vraie vie !

“Ça coûte combien ta prestation, Myriam ?  Ils veulent tous se faire relooker par toi !”

Myriam sourit. Son téléphone est à portée de clic…Le contact de Myriam, en Suisse ! 

S’il comptait avoir un avis unanime, il peut vraiment aller se brosser ! C’est tout de même à lui, et à lui seul de faire son choix. Ce serait trop facile sinon, non ? 

Et d’abord pourquoi il serait épargné, puisqu’il est une Star de youtube ? Non, non, mon gars tu es seul au monde face au choix, même si bien sûr Myriam est là pour te conseiller ! 

Les achats : l’habit fait le moine ! 

Antoine est finalement d’accord pour l’expérience. Oui, il achète le costume de “vendeur de voitures” qui ne fait vendeur de voitures que dans sa tête. Mais comme c’est l’intention qui compte, il faudra voir s’il saura se détacher de cette image… et entrer dans sa vraie dimension ! 

Cela ne fait pas trop, avec tout ce que je prends ? Non dit Hanen en riant. Il ne s’achète jamais rien, alors, pour une fois, allons-y ! Un look business pour homme, quoi ! 

Il finit même par acheter un sac pour son ordinateur, précieux instrument sans lequel il n’est rien ! Ce n’est pas vrai. Antoine Peytavin, c’est une présence énorme, une vitalité à tout épreuve et un coeur gentil et ouvert… ce qui ne l’empêche pas, et c’est heureux, d’être un sacré business man. 

Antoine, de grâce, multiplie-toi, le monde a besoin de gens comme toi, là maintenant tout de suite ! Avec ou sans costume bleu ! Bon, habillé, évidemment, sinon on arrive dans un autre style de business, pas celui d’Antoine ! 

Antoine laisse entendre qu’il pourrait revenir à Genève (il vit pourtant Aix-en-Provence) pour bénéficier d’un coaching printemps-été et sa conjointe peut-être aussi ! Il faut dire que Myriam, avec son goût sûr, son expérience, son dynamisme fonçant avec assurance dans les rayons, a de quoi vraiment convaincre ! 

Myriam Hoffmann t’attend à bras ouverts à Genève.  Un conseil en image avec toi, c’est un morceau d’enchantement. 

Permettre à un être humain d’atteindre son plein potentiel, c’est trop chouette. Bravo Antoine Peytavin d’avoir le courage de tes opinions. D’aller au bout de tes peurs. D’être un homme, un vrai, quoi ! Au-delà du look business pour homme élégant auquel il aspirait, il y a d’abord le courage de se confronter à soi-même

Si vous aussi vous voulez affiner votre look business pour homme, ou pour femme, si vous aussi vous rêvez de vous faire relooker de la tête au pieds pour entrer dans une nouvelle vie, dans votre vraie vie, n’hésitez pas à faire appel à la fée Myriam Hoffmann, qui sait vous guider et parler à votre coeur.  Ou alors de suivre ses cours… confortablement depuis chez vous ! En vrai à Genève ou par Internet ? tout est possible.

Un business look pour homme - Mademoiselle M

DITES-NOUS…

Et vous, avez-vous envie de vous faire “relooker” également ? Un rêve, une nécessité ou une expérience de grande utilité – les trois peut-être ? Comment trouvez-vous notre cher Antoine ? Nous attendons vos commentaires…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *