Révélateur d'identité par un rayonnement de l'image de soi
s'habiller_feminine_femme_glamour_mademoiselleM
Articles

Comment s’habiller pour être plus féminine ?

S’habiller pour être plus féminine, voilà un voeu cher à bien des femmes… mais d’abord, voyons ce qu’en ce début de XXIème siècle, ce que peut être et représenter la féminité de nos jours ? S’agit-il tout d’abord de la situer par rapport à soi, ou par rapport à l’homme ? A moins que ce ne soit l’opposé du Yang ?

Le Yin, représenté en noir, évoque entre autre, le principe féminin, la réceptivité, le passif, l’intuitif, etc. Le Yang quant à lui (laissant apparaître le fond blanc), représente entre autre le principe masculin, l’élan, l’action, la logique, la domination, etc.

Et si ce Yin / Yang n’étaient en rien des substances, des « forces » ou des « énergies », mais si c’étaient simplement des étiquettes pour qualifier les composantes différentes d’une dualité, qui sont à la fois, opposées et complémentaires. Le yin et le yang n’existent pas en eux-mêmes, ni hors d’une relation les liant.

S'habiller féminin yin yang Mademoiselle M

Définition de la féminité

Strictement parlant, la féminité est l’ensemble des caractères morphologiques, psychologiques et comportementaux propres aux femmes. Ils sont biologiquement liés au sexe et fortement influencés, voire conditionnés par l’environnement socioculturel. Ils sont exclusifs et différencient les femmes des hommes, qui eux possèdent des caractères masculins.

Pour moi, il s’agit plutôt du sentiment d’être conforme aux représentations du genre féminin de son milieu social, et d’en tirer parti pour soi-même et son entourage. 

Une femme est d’autant plus féminine qu’elle accepte réellement qu’elle est une femme. Quand elle considère que c’est une force, un atout. Il n’y a rien de plus féminin qu’une femme qui se sent belle. Ce sont son attitude, sa gestuelle et sa façon d’accepter son corps qui rendent une femme féminine. 

Quelque part, on pourrait dire que le secret consiste à intégrer l’appartenance sexuelle, la psychologie, les compétences, le rôle social et enfin, les aspirations personnelles.

4 attitudes générales

Avant d’envisager le principe féminin ou la façon de s’habiller pour être plus féminine, voyons 4 postulats de base. Je pense que pour incarner sa féminité, il importe d’adopter les postures suivantes :

1. Sortir de la polarité, de la compétition, de la concurrence. Cessons de considérer les hommes comme des oppresseurs et les femmes comme des victimes.

2. Aucune femme ne ressemble à une autre. Vous possédez bien sûr une personnalité, une sensibilité et des goûts qui n’appartiennent qu’à vous. Votre corps est multiple. Il est constitué de ses propres couleurs, de sa structure et de son énergie. 

3. La prochaine étape est d’accepter d’être différente, chacune dans sa féminité d’une part, mais également dans sa différence avec l’homme.

4. Et enfin, il va s’agir de faire carrément fructifier ces différences, jusqu’à les assumer pleinement, les épouser, les embrasser…

Bref, en résumé, disons que le but doit être de retrouver sa confiance d’être femme, et se faire confiance dans cette posture-là.

S'habiller féminine chemisier orange à pois Mademoiselle M

Introspection sur votre féminité

Permettez-moi alors à ce stade de vous inviter à vous questionner sur ce que signifie « être féminine » pour vous. 

  • Envisagez-vous la femme “féminine” comme sexy, sportive, ambitieuse, intellectuelle, artiste, spirituelle, décontractée, sophistiquée, maternelle, fonceuse, savante ou tout cela à la fois ? 
  • Trouvez-vous des modèles de femmes qui vous inspirent ! Imprégnez-vous de leurs valeurs, de leurs forces et de leur puissance féminine. Intégrez que si elles vous impactent tant, c’est que toutes ces qualités sont en réalité déjà en vous !
  • C’est en découvrant qui vous êtes vraiment que vous parviendrez à définir ces qualités, et à exprimer la nature profonde de votre féminité.

 

Comment développer votre principe féminin ?

La féminité n’est-elle finalement pas moins une question extérieure, qu’une attitude intérieure qui exhale à l’extérieur ? Je vous livre en tous cas 5 grandes lignes directives pour développer votre principe féminin que voici :

  • Tout d’abord, créez de la beauté autour de vous : dans les vêtements, la décoration de votre habitat, des fleurs, des bougies, etc. Imprégnez-vous également de cette représentation de la beauté en prenant de soin de vous. N’est-ce pas en fin de compte ce que faisaient les déesses, les princesses, les reines ?
  • Trouvez-vous une personne ou une chose dont prendre soin de : des enfants aux animaux, en passant par les plantes, et sans oublier votre partenaire…
  • Créez – tout comme la femme crée la vie. Lancez-vous dans de nouveaux projets. Réalisez des oeuvres d’art sous toutes leurs formes. Ecrivez une chanson ou un livre. Faites un enfant !!!
  • Sans oublier de vous entourer d’autres femmes pour créer de la sororité.
  • Et enfin, apprenez à bouger et danser au niveau des hanches. Que ce soit par le yoga ou la danse par exemple.

Le chakra sacré

Situé en dessous du ventre, entre les os des hanches, le chakra sacré se prénomme également chakra lombaire.

Ouvert, il nous permet de baigner dans le dynamisme, la créativité, une sexualité épanouie, la douceur, ou bien l’indépendance affective.

Fermé, et vous aller vous retrouver dans la jalousie, la colère, un sentiment frustrant d’impuissance, mais aussi des problèmes génitaux ou rénaux, ou bien encore des troubles alimentaires.

Ce deuxième chakra est le centre de la communication du corps, de son expression vitale et sexuelle. Plus généralement, il nous permet d’exprimer toutes nos capacités créatives, qu’il s’agisse par exemple de fécondité, de sexualité, d’art ou de toute autre forme de gestation, y compris entrepreneuriale.

Lorsqu’il est équilibré, il nous permet de développer des capacités de ressenti interne et une bonne compréhension des parcours de circulation de l’énergie. Suffisamment à l’écoute de notre corps, nous le comprenons, l’aimons, en prenons soin et le faisons respecter.

Lorsqu’une personne n’aime pas cette partie de son corps, la néglige ou s’en détourne, il peut être intéressant d’aller en chercher la cause derrière une éducation ou une histoire familiale sévère, puritaine… C’est aussi parfois parce qu’elle a été victime d’abus sexuels…

Dans tous les cas, lorsque la relation au corps est inexistante, difficile ou au contraire excessive, il importe au plus vite d’aller chercher à équilibrer ce deuxième chakra, afin que les sensations de plaisir, de désir, d’appétit et de joie de vivre se réactivent pleinement et parfaitement.

S'habiller féminine Gratitude by Mademoiselle M

9 pépites pour alimenter notre principe féminin

Je vous invite à mettre en place les divers points suivants si vous désirez développer votre féminité. Essayez d’en mettre le plus possible en application, en les introduisant au besoin progressivement…

  1. Réincarnez votre corps : votre cycle par exemple pour commencer, qui devrait vous plonger dans une période de contemplation ou de création – faites avec lui et non contre. Faites-en votre meilleur ami.
  2. Instaurez un rituel quotidien vous permettant de passer du masculin au féminin : votre douche, enfiler une tenue douce, faire usage d’huiles essentielles en massage, en diffuseur, danser, méditer, faire une ballade, une séance de yoga, etc. Nous sommes baignés du matin au soir dans un environnement de stress et de combat propres à l’univers masculin… Retrouvez vos “habits” de femme, le soir venu…
  3. Prenez encore et toujours soin de vous : bain, masque cheveux, masque visage, massage, ongles. Toute cela contribue à vous faire lâcher prise, vous met dans un état de contemplation, et contribue à vous faire vous réapproprier votre corps. Sinon, ne négligez pas non plus de développer une certaine gestuelle, ce geste lascif, qui témoigne d’une forme de sensualité. L’idée dans tout cela ? Se donner de l’amour que l’on peut ensuite redonner à l’autre.
  4. Pratiquez des activités créatrices : choisissez la vôtre. Poterie, écriture, peinture, danse, chant, couture, dessin, etc.
  5. Oui, je le répète mais retrouvez-vous entre femmes : pour une séance shopping par exemple, ou toute autre activité propice à la sororité.
  6. Augmentez votre confiance en vous. Pour cela, la pépite consiste à bien se connaitre et s’apporter du bonheur. Oui, la femme est une personne sûre d’elle et non un être fragile.
  7. Montrez-vous responsable de votre vie, de vos actes. Cela va considérablement vous aider à construire votre vie et à savoir de ce fait où vous allez.
  8. Soyez dans l’acceptation. Acceptez toute forme de courtoisie et de galanterie de la part des hommes. Ne le considérez pas autrement qu’une marque de respect et d’attention. Vous ne vous offusquez pas lorsqu’un portier vous ouvre la porte ?
  9. Enfin, soyez vulnérable, ouvrez votre coeur, accueillez vos émotions, votre sensibilité et votre intuition – tout ce qui relève de votre aspect féminin…

 

A bannir

Imiter les hommes pour valoir quelque chose, pour vous donner une quelconque valeur, c’est agir comme si les femmes n’en avaient pas suffisamment en elles-mêmes. C’est tout simplement nier la femme !

S’il vous plait Mesdames, faites ce que vous voulez, mais n’imitez pas les hommes. Nous sommes bien trop précieuses aux yeux du genre humain ! Je suis particulièrement fan d’ailleurs de cette phrase de Marilyn Monroe qui disait :

« Les femmes qui veulent être l’égale de l’homme manquent d’ambition. »

 

A faire !

Je vous ai déjà fait des vidéos sur la question que vous retrouverez au bas de cet article. Mais en résumé, voici les attributs féminins à considérer, travailler et mettre en valeur : vos cheveux, votre maquillage, votre parfum, ornez vos tenues d’accessoires, optez pour des imprimés (pois, fleurs, carreaux…), certains tissus vaporeux, fluides, drapants… Ne lésinez pas sur la couleur.

Dirigez-vous vers tout ce qui dégage sensibilité, exprime votre raffinement, votre besoin de charmer, de vous “faire jolie”, vous rendre belle : une nouvelle garde-robe, de la belle lingerie, des robes, des chaussures à talons hauts, comme des escarpins, de jolies bijoux, montrez vos formes et portez du rouge à lèvres, etc.

Côté silhouette, mettez votre taille et/ou vos jambes en valeur, mais aussi vos épaules, et bien sûr votre décolleté. Pensez également à attirer l’attention autour de votre visage et de votre cou.

Pour savoir si vous avez plus intérêt à marquer votre taille ou révéler vos jambes, veuillez visionner cette vidéo :

Combattez l’unisexe !

Pourquoi ? Parce que cela change irrémédiablement votre posture. Et s’il est quelque chose qui peut tout changer dans la dimension féminine, c’est bien votre façon de vous mouvoir, de bouger, votre gestuelle.

 

Les mouvements et le langage du corps de la femme féminine

Outre la dimension beauté et esthétique de votre image, une chose ca-pi-ta-le à ne pas négliger : votre langage du corps. Faites attention à votre port de tête. Essayez de garder les épaules en arrière en pensant que vos omoplates sont comme des ailes de papillon – ou d’ange. Mettez votre poitrine en avant – sans exagération bien sûr et en restant naturelle ! Comme dans “Les hommes préfèrent les blondes“, que cela ne vous empêche surtout pas d’offrir de grands yeux innocents !

Lorsque vous êtes en position assise, vos jambes doivent rester serrées si vous souhaitez dégager une image particulièrement flatteuse et féminine. Gardez votre dos droit ; ne vous affalez pas.

Révélez votre charme et votre puissance féminine dans la douceur, une positivité envers la vie…

Une femme souriante dégage toujours une image avenante.

Cultivez les bonnes manières.

Sans oublier, comme s’il était nécessaire de le signaler, qu’absolument tout ce qui précède s’accompagne en tout premier lieu d’une bonne hygiène et d’un bon grooming. Je fais ici allusion aux cheveux, ongles, peau, etc. Enfin, les bases quoi !

Cadeau by Mademoiselle M

Côté vêtements pour être plus féminine

Passons à présent en revue, votre habillement à proprement parler. Tandis que vous trouverez dans les articles ci-dessous des conseils universels, je voudrais revenir sur la notion de pluralité de la femme. Avec nos multiples facettes ; je le rappelle à découvrir, accepter et affirmer ou incarner.

Ne pourrait-on pas distinguer :

  • La féminité naturelle ? Celle de Jane Birkin ou d’Inès de la Fressanges (version 2020…) avec de l’aisance, de l’ampleur, des matières naturelles, du confort et des couleurs douces pour un retour à l’authenticité…
  • La féminité gamine, fun, espiègle, joueuse d’une Audrey Tautou ? Autour de couleurs fraiches, de petits volumes, de formes et coupes simples propres à rendre toute femme “jolie”…
  • La féminité city chic ? Telle une Victoria Beckham, la citadine moderne, actuelle qui mêne de front vie familiale, business, couple, amis qui veut garder son élégance sans se prendre a tête… La neutralité est de mise chez elle…
  • La féminité classique : Simple mais ô combien intemporelle et classe, à travers des coupes classiques, un style conservateur, discret, propre aux royaux et au monde politique. Le style d’une Kate Middleton, d’Ivenka Trump, ou d’une Brigitte Macron ?
  • La féminité artistique propre à une Iris Apfel ou à une Lady Gaga : décalée, créative à souhait, expressive, unique !…
  • La féminité dramatique ? Demi Moore en serait un exemple : audacieuse, avant-garde, masculine, graphique, épuré, stylisé au possible… ?
  • La féminité fashionista d’Olivia Palermo, Anne Winthour : un brin bourgeoise, chic, couture – un peu “parisienne” sur les bords…
  • Et enfin, enfin bien sûr… la féminité glamour : Séduisante, fluide ou moulante, volantée, colorée, recherchée, coquette au possible – telle que l’incarne Monica Bellucci, Dite Von Teese ou bien encore notre chanteuse Jennifer ?

 

C’EST À VOUS !

Pour compléter cet article, nous vous invitons à lire cet article “Comment rester féminine au travail ?” car incarner une posture féminine au travail n’est pas toujours aisé selon l’environnement…

Pourquoi ne pas au contraire travailler plus en profondeur encore votre douceur féminine ? C’est alors vers cet article ” Comment faire émaner votre douceur féminine ?” que je vous encourage à vous tourner…

Si vous préférez la vidéo, pourquoi ne pas visionner celle vous expliquant ma vision de la féminité aujourd’hui :

Vous devriez à présent avoir un certain nombre de pistes pour explorer votre propre féminité et l’incarner de visu également…

Myriam Hoffmann

DITES-NOUS…

Comment vivez-vous votre féminité ? Intérieurement ? Extérieurement au travers de votre look et de votre garde-robe ?

Nous attendons vos commentaires…