Révélateur d'identité par un rayonnement de l'image de soi
Christine 1 by Mademoiselle M
Articles

Angoisses et joies… (Episode 1 / 7)

J’ai décidé de me « faire relooker ». Non non, pas seulement au travers d’un petit changement de coiffure, vous plaisantez, moi, je fais la totale, là ! Tout.

Tout, c’est-à-dire : l’étude de mon visage, de ma silhouette et de ce qui leur va, des couleurs qui me mettent en valeur, du style de vêtements qui vont à la fois à mon image et à mon mode de vie… La coiffure, bien sûr, ça c’est plus classique évidemment mais on n’y échappe pas, le maquillage, la virée shopping et le tri de mes vêtements actuels !

Je me sens un peu éberluée, la tête me tourne. C’est décidé, et c’est un plaisir en même temps qu’une difficulté pour moi.

Je suis Christine !

J’ai un peu plus de 50 ans, me prénomme Christine et une vie légèrement trépidante. Légèrement n’est d’ailleurs que le prénom des chamboulements que je vis. La vie fait que je passe d’un rôle de salariée à une indépendance qui me sied… mais qui implique de grands changements qui me plaisent et qui sont déstabilisants, en même temps.

Christine 2 by Mademoiselle M

Alors bon, voilà, je suis très engagée dans mes passions, très engagée aussi à effectuer les changements intérieurs qui étaient nécessaires à faire de la place à cette nouvelle vie… Mais du coup, j’en ai un peu oublié l’extérieur, ces derniers temps… J’ai à la fois une véritable assise intérieure et en même temps je trouve que l’extérieur, soit mon look actuellement, n’est pas tout à fait à la hauteur de mon évolution intérieure.

« Mademoiselle Aime »

Et c’est là que Mademoiselle M, «Mademoiselle Aime» comme j’aime à penser à elle, Myriam Hoffmann, conseillère en image, entre en scène. Je l’ai rencontrée il y a quelque temps déjà, et je la regarde de loin, avec l’envie et la peur tout à la fois de me lancer dans l’expérience d’être conseillée sur mon image… de pied en cap.  Pour mettre mon extérieur au diapason de mon intérieur.

Indispensable business woman by Mademoiselle M

Comme une nageuse au bord de la piscine, je tente de mettre un doigt de pied dans l’eau, le ressors prudemment… Je sens que ça va être bon, que ça va être chouette, mais il faut plonger, ouh là là !

Et puis une nuit, je fais un rêve. Un rêve qui me décide, puisque Myriam y apparaît clairement, dans un rôle de premier plan, avec son regard rieur et bienveillant. Je la vois me conseiller, m’accompagner, c’est solide, c’est onctueux, c’est dynamique, c’est plein de cœur. Elle m’accompagne tout au long du rêve… Je sens – même dans mon songe – que c’est ajusté par rapport à mon parcours global. Que c’est le bon moment pour moi. Harmoniser ma vie, de façon plus complète, respecter ma personnalité foisonnante et sa coquetterie actuellement un peu enfouie…

Quitter le connu pour la vastitude de l’inconnu, pas si simple !

Je me réveille mentalement ébouriffée, le cœur battant. Et c’est là que je prends ma décision de me faire accompagner et conseiller par Myriam. La vie est bien faite, quand on lui fait confiance, elle nous envoie des signes… même si prendre la décision de changer implique un inconfort passager. Quitter le connu pour la vastitude de l’inconnu, ce n’est pas si simple !

J’ai donc décidé de foncer. Foncer pour ne pas froncer des sourcils devant mon image, foncer pour apprécier encore plus la vie que je me crée, foncer pour m’aimer moi avec une plus belle résonance.

Une réso-nance qui n’est pas nécessairement très raiso-nnable, mais il est important d’être fidèle à sa nature et moi, je suis décidément une fonceuse !

Hop, mon téléphone, j’ai de la chance, la fée Myriam pourtant surbookée est en ligne, chic, elle a du temps à me consacrer d’ici à dans quelques semaines… Le temps d’asseoir cette conviction ressentie cette nuit que le changement était aussi extérieur !

La belle plante en germe…

Alors voilà, j’en suis là, à quelques semaines de commencer à transformer mon extérieur comme on plante de belles fleurs dans son jardin…

Rose orchydée by Mademoiselle M

Je me sens à la fois joyeuse et aussi un peu angoissée, parce que l’être humain que je suis n’aime pas trop être bousculé dans ses habitudes, même pour le meilleur ! L’être humain est un peu méfiant face à tous ces changements à venir… mais la femme, elle, elle se réjouit beaucoup ! Elle trépigne, même !

Waow, quelle belle aventure !!!

Dangereuse, excitante, palpitante. Pour devenir une femme encore plus vivante. Pour que ma vie soit exaltante sur tous les plans.

Christine

 

Myriam Hoffmann

Dites-nous…

Et vous, comment voyez-vous les choses ?
Est-ce que vous pourriez vous dire « j’ose » ?
J’ose une évolution, voire une transformation, j’ose casser mes habitudes ?
Que feriez-vous pour prendre votre pleine altitude ?
J’attends vos interrogations, vos questions
Avec beaucoup d’impatience et d’émotion !

Myriam


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.