Révélateur d'identité par un rayonnement de l'image de soi
Mademoiselle M by Myriam Hoffmann

Le top trois des meilleurs articles du moment sur ma thématique

Les 6 obstacles à franchir pour rayonner par l’image et réussir son relooking

REUSSIR SON RELOOKING ET SON CONSEIL EN IMAGE

Réussir son relooking et son conseil en image : les 6 obstacles à franchir pour rayonner par l’image

D'après vous, qui n'aimerait pas dégager une image authentique et harmonieuse, un rayonnement, un charisme, en quelques minutes ? D'ailleurs, si vous êtes comme mes clientes, ces femmes se demandant comment trouver leur style vestimentaire, vous vous êtes déjà exclamée : “Je n’ai rien à me mettre ! ” Et bien, c’est normal quand on sait que dans 80% des cas, on ne met que 20% de sa garde-robe. Frustration et gaspillage, non ? Est-ce alors la faute au manque de tri ? A votre organisation ? Est-ce dû à la façon dont vous remplissez votre garde-robe au fur et à mesure de vos achats ? Ou bien est-ce à cause d'un manque de connaissance de vous-même ? Vous ne vous acceptez pas telle que vous êtes et l’amour que vous vous portez n’est pas toujours au rendez-vous, sans compter les peurs qui vous pétrissent d’aller vers le changement et la nouveauté... La réponse est un doux mélange de tout cela ! Croyez-moi, pour être aussi passée par certains pans de cette espèce de confusion sans nom… jusqu’à ce que je découvre le conseil en image ou relooking… Passons en revue les 6 principaux obstacles à votre rayonnement :

Mon conseil Numéro Un de personal shopper : n’achetez jamais de pièces isolées !

UN SECRET DE PERSONAL SHOPPER

Mon conseil numéro Un de personal shopper : n’achetez jamais de pièces isolées !

Que vous soyez une adepte de mode et conseil relooking, une fana de blogs fashion, une future cliente de conseil en image ou autre, que vous soyez fashion et lookée au possible ou que vous vous sentiez comme une «moins-que-rien», retenez au moins un conseil de personal shopper : n’achetez jamais de pièces isolées. Pourquoi ?

Comment le relooking couleurs peut vous aider à démystifier le noir ? Démonstration par l’exemple du relooking de Vanessa

LE RELOOKING COULEURS POUR CONNAITRE SES MEILLEURES COULEURS

Comment le relooking couleurs peut vous aider à démystifier le noir ?

S’il est un mythe à abattre dans le domaine du vêtement et du look, c’est la couleur noire. J’en veux pour preuve les grands postulats et les innombrables petites phases que j’entends à son sujet et qui courent, pardonnez-moi très «bêtement». J’en veux également pour preuve l’importance attachée à cette couleur dans la majorité des garde-robes lambda et donc, des peurs liées à son abandon potentiel. Abordons l'un des réels avantages d'un relooking couleurs par l'exemple du noir...

Je sais par exemple que certaines femmes redoutent de faire une analyse de couleurs sur elles par crainte de s’entendre dire que le noir ne les flatte pas : elles s’imaginent alors que leur monde va littéralement s’effondrer, leur point de repère disparaître et qu’elles ne sauront plus jamais quoi acheter. Personnellement, je vis sans noir depuis des années et j’ai des centaines de clientes avec qui je fais du shopping en excluant le noir et leur vie en est transformée - pour le mieux ! Non, il n’y a pas que du noir dans les magasins, oui on peut vivre sans noir - et bien vivre... Lorsqu’il arrive à une cliente de découvrir, pendant qu’elle est en consultation, que le noir - ou tout autre autre couleur ne les met pas en valeur, son esprit semble se concentrer sur toutes ces couleurs qui ne vont pas dans sa garde-robe. Or bien souvent, ce n’est pas toute la garde-robe qui ne correspond pas, c’est tout au plus 50 %. Et le but du conseil en image est de comprendre pourquoi certaines couleurs sont flatteuses et d’autres le sont moins et surtout, cette connaissance acquise, de corriger le tir dans les achats futurs. Il s’agit donc d’un ajustement dans le long terme, et non de vouloir tout «jeter» en rentrant chez soi !

Changer de look : envie de passer de la transparence à la flamboyance par un changement d’image vestimentaire ?

CHANGER DE LOOK ET RAYONNER

Envie de passer de la transparence à la flamboyance ? De rayonner en changeant de look...

... de vous catapulter dans un nouveau paradigme ? Celui de la confiance en soi par l’image ? Imaginez-vous, dans 5 mois, ouvrir vos armoires le matin et y découvrir une garde-robe de vêtements flatteurs, harmonieux, interchangeables et appropriés à chaque circonstance. Comment et pourquoi ? Parce que vous avez-changé de look...

Valoriser son image

Comment réaliser cela ? Tout d’abord, je vais vous aider à clarifier ce qui fait sens pour vous, vos valeurs pour être totalement cohérente, dans la perspective d’harmoniser l’être et le paraître. Ainsi, votre confusion, votre frustration, votre insatisfaction, en un mot votre état de stress lorsque vous pensez à vos séances shopping et à votre look seront progressivement remplacés par une euphorie, un enthousiasme et une énergie, en choisissant vos vêtements le matin par exemple. Quant au shopping, il sera nettement plus efficace, vous achetez judicieusement, rapidement et bien sûr avec grand plaisir. Cet épanouissement vous rendra plus ouverte à la vie et plus disponible aux autres. Quelle joie !

Rencontre avec Judyth, ma mère spirituelle

S’il est une personne qui m’a guidée et surtout inspirée aux débuts de mon parcours professionnel, il s’agit de Judyth Halpin. Judyth est fondatrice de First Impressions, société soeur anglaise de Première Impression, a créé la méthode directionnelle d’analyse des couleurs et est l’une des figures de proue du conseil en image au moment de son introduction et développement en Europe dans les années ‘80-90.

J’ai rencontré Judyth la première fois au début de l’année 1993, lors d’un premier entretien à Cambridge à son école en vue de m’inscrire à la formation de conseil en image. Dès l’instant où j’ai vu Judyth, je fus impressionnée et subjuguée par la personne : sa beauté, sa classe, sa dignité, sa présence, son charisme. Elle fut du reste très étonnée de voir une personne aussi jeune que je l’étais alors (29 ans) s’intéresser au conseil en image. Il faut dire qu’à ses débuts, le conseil en image attirait des femmes ayant une certaine expérience de vie et donc dans la quarantaine... Ainsi, pour la petite histoire, je fus la plus jeune consultante qu’ils n’aient alors jamais formée.