Révélateur d'identité par un rayonnement de l'image de soi

Relookeuse

Comment la couleur a métamorphosé ma vie personnelle et professionnelle ?

10 secrets de personal shopper

Même si la période des soldes demeure la période la plus propice aux « bêtises » de garde-robes, voici 10 points à passer en revue quand vous êtes dans votre cabine d’essayage, pour vous éviter frustration, culpabilité ou remord. Petit recadrage au préalable...   Lorsque j’ai commencé mon parcours professionnel dans l’image il y a plus de 20 ans et que le « relooking » n’avait pas la popularité qu’il a aujourd’hui, les gens ne comprenaient pas toujours le but, ni le sens de mes services. Alors que la réponse me semblait alors déjà évidente, aujourd’hui, je suis encore plus convaincue des immenses bénéfices qu’apportent la découverte de sa meilleure image dans la vie de tous les jours. Il est bien connu que notre apparence influe sur la façon dont nous pensons, dont nous nous sentons, dont nous agissons et dont les autres réagissent à nous. Vraiment si futile et superficiel que ça ?

Voici 10 secrets de personal shopper à votre intention :

Lisez les consignes d’entretien

Si le vêtement va nécessiter à chaque lavage un nettoyage chimique ou ne serait-ce qu’un lavage à la main, avec ce que cela comporte en dépense d’énergie, de temps et d’argent, êtes-vous sûr(e) de vouloir acheter cet article ?

Rencontre avec Judyth, ma mère spirituelle

S’il est une personne qui m’a guidée et surtout inspirée aux débuts de mon parcours professionnel, il s’agit de Judyth Halpin. Judyth est fondatrice de First Impressions, société soeur anglaise de Première Impression, a créé la méthode directionnelle d’analyse des couleurs et est l’une des figures de proue du conseil en image au moment de son introduction et développement en Europe dans les années ‘80-90.

J’ai rencontré Judyth la première fois au début de l’année 1993, lors d’un premier entretien à Cambridge à son école en vue de m’inscrire à la formation de conseil en image. Dès l’instant où j’ai vu Judyth, je fus impressionnée et subjuguée par la personne : sa beauté, sa classe, sa dignité, sa présence, son charisme. Elle fut du reste très étonnée de voir une personne aussi jeune que je l’étais alors (29 ans) s’intéresser au conseil en image. Il faut dire qu’à ses débuts, le conseil en image attirait des femmes ayant une certaine expérience de vie et donc dans la quarantaine... Ainsi, pour la petite histoire, je fus la plus jeune consultante qu’ils n’aient alors jamais formée.