Révélateur d'identité par un rayonnement de l'image de soi
Vidéos

Jusqu’où suivre la mode ?


Vous arrive-t-il de vous interroger sur la mode, son rôle, votre posture à son égard : dois-je la suivre ou pas ? Jusqu’où ? Dans cette courte vidéo, je vous parle de cette dimension de votre image vestimentaire.Pour aller plus loin, j’ai tourné une vidéo plus complète « Les 6 erreurs de shopping vestimentaire qui vous coûtent des milliers d’Euros »

Bonjour je suis Mademoiselle M, révélatrice de votre meilleure image et je vais vous donner quelques conseils fondamentaux pour inscrire votre garde-robe dans la qualité et non plus dans la quantité. Le but étant d’acheter moins mais mieux.

Ce concept du less is more comme disent les anglais est important, capital, voire central à toute démarche de conseil en image telle que je la conçois. L’idée est de vous amener d’un sentiment de maladresse, de doute, de frustration, voire parfois pour certaines, de désespoir à un état jubilatoire d’assurance, de joie et de créativité.
Ce que je vais vous expliquer est bien sûr tiré de mon expérience du conseil en image et du personal shopping pratiqué auprès de mes milliers de clientes – mais bien sûr, aussi dans ma garde-robe et même ma vie dans son ensemble… Alors de quoi s’agit-il au juste ?
Nous sommes animés par deux mouvements apparemment contradictoires de l’image et de la mode : affirmer notre différence pour nous démarquer, ou afficher notre ressemblance pour mieux nous intégrer. Nous voilà déchirés entre l’individualisme et le conformisme.
Le premier nous plonge dans le désir de nous constituer un « look » personnalisé : vêtements, coloris, matériaux, associations, maquillage, coiffure, tatouages, etc. bref un style et une esthétique individuelles qui soulignent notre spécificité, notre unicité et notre originalité.
Chaque personne souhaite idéalement être son propre modèle, afin de laisser transparaître l’image d’un individu bien dans sa peau. Dans la mode, ce désir d’individualisme et de liberté explique la diversité des tendances actuelles.
Et en réponse à cette volonté de distinction, on constate une diversification des canons de beauté : mannequins atypiques, de couleurs, plus âgées, etc
L’autre mouvement, a priori inverse, répond à notre besoin d’identification à un groupe, comme pour nous conforter dans notre appartenance à cette « tribu » particulière. Le rôle des (grandes) marques et à fortiori de la mode s’avère important dans ce jeu-là.
Quoi qu’il en soit, même si on s’en défend, la mode nous concerne tous. Celles qui refusent de se laisser tyranniser par des diktats usent beaucoup d’énergie à en prendre le contre-pied.
Je suis convaincue que jouer avec la mode est une manière de s’émanciper et de devenir femme. Même si les injonctions de la mode créent des milliers de moutons, les propositions sont si vastes de nos jours que chacune peut trouver sa créativité hors des normes.
Se sentir bien dans ses vêtements est lié à un bon équilibre personnel : celui de se sentir libre d’adopter des tendances qui nous ressemblent et de s’affranchir ou non de ce que la mode propose.
Ceci est un peu l’essence du conseil en image : mieux se connaître pour mieux s’habiller et mieux s’aimer.
Si vous désirez partager vos expériences et votre opinion, posez-moi toutes vos questions dans les commentaires juste en dessous et je me ferai un plaisir d’y répondre.
Pour l’heure, si vous voulez avoir plus de détails sur ce point de la gestion de votre garde-robe, suivez le lien en dessous, pour aller récupérer n’importe quelle autre de mes vidéos phares, plus dense, qui va vous guider vers ce « moins c’est plus » et plus particulièrement peut-être les «6 erreurs de shopping vestimentaire qui vous coutent des milliers d’euros »

Webcam fleurs


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *