Révélateur d'identité par un rayonnement de l'image de soi
Articles

Comment le relooking couleurs peut vous aider à démystifier le noir ? Démonstration par l’exemple du relooking de Vanessa

LE RELOOKING COULEURS POUR CONNAITRE SES MEILLEURES COULEURS

Comment le relooking couleurs peut vous aider à démystifier le noir ?

S’il est un mythe à abattre dans le domaine du vêtement et du look, c’est la couleur noire. J’en veux pour preuve les grands postulats et les innombrables petites phases que j’entends à son sujet et qui courent, pardonnez-moi très «bêtement». J’en veux également pour preuve l’importance attachée à cette couleur dans la majorité des garde-robes lambda et donc, des peurs liées à son abandon potentiel. Abordons l’un des réels avantages d’un relooking couleurs par l’exemple du noir…

Je sais par exemple que certaines femmes redoutent de faire une analyse de couleurs sur elles par crainte de s’entendre dire que le noir ne les flatte pas : elles s’imaginent alors que leur monde va littéralement s’effondrer, leur point de repère disparaître et qu’elles ne sauront plus jamais quoi acheter. Personnellement, je vis sans noir depuis des années et j’ai des centaines de clientes avec qui je fais du shopping en excluant le noir et leur vie en est transformée – pour le mieux ! Non, il n’y a pas que du noir dans les magasins, oui on peut vivre sans noir – et bien vivre… Lorsqu’il arrive à une cliente de découvrir, pendant qu’elle est en consultation, que le noir – ou tout autre autre couleur ne les met pas en valeur, son esprit semble se concentrer sur toutes ces couleurs qui ne vont pas dans sa garde-robe. Or bien souvent, ce n’est pas toute la garde-robe qui ne correspond pas, c’est tout au plus 50 %. Et le but du conseil en image est de comprendre pourquoi certaines couleurs sont flatteuses et d’autres le sont moins et surtout, cette connaissance acquise, de corriger le tir dans les achats futurs. Il s’agit donc d’un ajustement dans le long terme, et non de vouloir tout «jeter» en rentrant chez soi !

Comment donc expliquer et convaincre une cliente que le noir n’est pas sa meilleure couleur ? Inutile de se perdre en vaines palabres, il faut «montrer» : appliquer sous son visage du noir par comparaison à du marron, à du gris, à de l’anthracite, à du bleu marine.  Faites-en vous-même l’expérience ! Et là, c’est flagrant, la cliente se rend instantanément à l’évidence tellement c’est évident,  et comprend tout de suite que son fond de garde-robe ne devrait pas être le noir… Sur le moment, c’est une remise en question certes, un choc plus ou moins grand, mais je vous garantis par expérience qu’une femme qui réalise qu’elle est plus belle et rayonnante en brun, marine ou gris m’annonce souvent fièrement , avec grande satisfaction et dans un éclat de rire, lorsque je la revois 6 mois plus tard, alors qu’elle était démoralisée sur le moment : «Au fait, vous savez, il n’y a plus de noir dans ma garde-robe, j’ai tout éliminé !»

Alors,… quelles sont ces croyances ? Elles sont au nombre de six.

1. Le noir va à tout le monde : non, le noir est loin d’aller à tout le monde, et je dirais même que sous nos latitudes, il y a plus de personnes à qui cette couleur ne sied pas que le contraire. Pour être plus précise, une analyse de mes données indique que le ratio est de 22%. Pourquoi ? Parce que le noir est une couleur sombre (LA plus sombre) et lumineuse (une couleur pure qui ravive encore toutes les couleurs avec lesquelles vous le portez) qui convient donc aux personnes ayant pour caractéristique colorimétrique primaire le Sombre ou le Lumineux. Le noir ne fait aucune justice aux personnes flattées par des tons clairs, chauds, froids ou mats… sorry…

Endossez un vêtement noir et voyez si sous votre visage, vous avez les effets bénéfiques suivants que toute couleur qui vous met en lumière produit : les bonnes couleurs donnent le sentiment d’éclairer le visage – comme si on branchait un spot lumineux sous le visage, ou comme si vous régliez votre appareil photo en focus sur le visage. Elles se fondent, sont en harmonie, donnent du relief, de l’éclat, de la lumière, de la définition, rafraî chissent, illuminent, rajeunissent, « nettoient » et lissent le teint, gomment les imperfections, liftent les traits, éclairent le visage, rehaussent les traits, font rayonner, éclaircissent le teint, donnent bonne mine, donnent de la vie et de l’éclat aux yeux et aux cheveux, etc. Alors, qu’en est-il pour vous ?

2. Le noir mincit : toute couleur sombre qui a pour particularité de présenter un effet optique de recul mincit – pas que le noir. Ainsi les couleurs de base mentionnées plus haut telles que le marron foncé, l’anthracite ou le bleu marine sont tout aussi amincissantes et… si vous portez du noir sous le seul prétexte de son effet amincissant ET que cette couleur ne vous met pas en valeur, il en résultera que les gens qui vous regardent auront davantage l’oeil attiré pour le vêtement que par votre visage qui sera éteint et non mis en valeur.
Par ailleurs, n’oubliez pas que sur fond blanc ou clair, comme le sont une grande partie des murs, le noir, surtout uni, ressort d’autant plus et donc dessine plus encore les contours de votre silhouette… A méditer…

3. Le noir va avec tout : absolument pas. Mettez du noir en fond de couleurs chaudes, mates ou claires et vous constaterez que le noir n’est vraiment guère heureux par lui-même, mais qu’en plus il «tue» toutes les autres couleurs. Alors que votre noir est un gris ou un camel quand vous êtes dans le clair, un gris anthracite ou un marine quand vous êtes dans le froid, un brun ou un gris bleu quand vous êtes dans le mat et quasi tous les marrons quand vous êtes dans le chaud. Je schématise un peu pour que vous compreniez le processus. En revanche, oui, le noir illumine et s’harmonise avec les caractéristiques sombres et lumineuses, c’est sûr.

4. Le noir est pratique : non ; pourquoi ? Parce que, comme nous venons de le voir, il ne va pas non seulement avec tout, mais il existe trop de noirs et de textures de tissus pour que les noirs soient faciles à assembler et à coordonner. Je dirais même qu’il est plus difficile encore à assembler que n’importe quelle autre couleur, si les pièces ne sont pas dans le même tissu et dans le même noir, car il n’est censé n’exister dans l’absolu, qu’un noir. Donc, oubliez de faire votre «cuisine» entre vos noirs, si les pièces ne sont pas dans la même étoffe et du même bain de noir, il y a toutes les chances que le résultat soit approximatif et médiocre. Je ne m’y lancerais pas en tous cas…

5. Le noir est toujours beau et classe : il est beau et classe s’il vous va bien – autrement dit, si vous êtes généralement parlant flattée par les tons sombres et lumineux. Sinon, il y a tout à parier que le noir casse, tranche, accentue les irrégularités de la peau et les défauts de votre visage, creuse, accuse vos traits, accentue les zones d’ombres de votre visage, brouille votre teint, vous donne une mine malade et fatiguée, marque, tire vos traits vers le bas, attriste votre regard, affadisse, ternisse votre chevelure, provoque une séparation des pigments de votre peau, etc.

6. Le noir est sophistiqué : c’est ce que clame haut et fort les stylistes, les journalistes, etc. Autant je suis fan de Coco Chanel qui avait le noir pour couleur signature, autant je n’arrive pas à être d’accord. Alors que certains vous diront qu’un vêtement ne tombe jamais mieux qu’en noir, et bien observez les défilés de mode haute couture et prêt-à-porter et comptez le pourcentage de tenues et vêtements noirs, vous serez surprise. Bien sûr qu’un vêtement attire plus la lumière et donc présente plus de relief en couleur ! C’est évident, le noir absorbe la lumière, comme peut-on dès lors, voir le vêtement et ses détails ? Et n’oublions pas que, dans nos cultures, le noir est la couleur du deuil, des cendres, des ténèbres, de la nuit, de la mort… Tout sauf la vie, la vitalité et la gaieté… Le noir est une couleur désénergétisante : il vous vide ! 

Le noir est par ailleurs la couleur la plus banale qui soit, justement parce que tout le monde a ses croyances quasi universelles de praticité, de minceur, de sophistication, etc. du coup, on la retrouve partout, quelle banalité ! Vous avez envie de jouer aux moutons de Panurge ? Il n’y a qu’à ouvrir les yeux dans les soirées… Le noir domine à 95% – quel cliché ! Quelle originalité ! Alors si vous avez envie de sortir du lot, a fortiori de vous faire remarquer : portez de la couleur, des couleurs riches, intenses, intéressantes dans des tissus châtoyants…
Et la société de consommation dans laquelle nous vivons nous y incite : c’est un cercle vicieux,  les fabriquants savent que les 3/4 des gens sont frileux avec la couleur et donc qu’un vêtement ne se vend jamais mieux qu’en noir, du coup, comme il faut écouler la marchandise, faire du chiffre, c’est la couleur que l’on retrouve le plus partout et donc le cercle vicieux est entretenu… surtout quand votre cerveau est calibré par habitude à rechercher pour certaines quasi inconsciemment à rechercher cette couleur comme un aimant. Combien de fois ai-je fait des tris de garde-robe pour y trouver non pas un mais deux, trois, quatre, parfois des dizaines de pantalons noirs – une pièce que l’on croit aussi à tort, phare dans toute garde-robe de femme. Quelle aberration ! Y compris lorsque le noir vous va d’ailleurs… Nous en reparlerons dans une prochaine vidéo… Et puis, l’expérience m’indique que le noir est LA couleur recherchée et portée par justement les gens qui ne savent pas s’habiller, qui n’ont pas de goût et aucune idée sur la façon de se mettre en valeur : elle est la couleur refuge… La preuve encore, le noir est le code couleur choisi pour la quasi totalité des dress-codes imposés aux collaborateurs d’enseignes de commerces de détail, de la restauration, etc. Parlez-moi de sophistication et d’élégance…

Alors si vous aussi vous êtes fana du noir, réfléchissez bien, analysez-vous, faites des essais, posez-vous les bonnes questions, donnez-vous surtout les bonnes réponses – en toute objectivité et si cela peut vous consoler, j’ai été «noir-noir» mais j’en suis revenue il y a de longues années et aujourd’hui je ne vois même plus le noir dans les magasins, je vis et suis heureuse de vivre sans, car j’en perçois les effets négatifs, et même pour mes clientes à qui il va, j’ai tendance à l’éviter dans la mesure du possible, après validation avec elles, pour les mêmes raisons, mais surtout pour sa banalité, en me disant que mes clientes n’ont pas besoin de mes services si c’est pour ressortir de leur shopping avec du noir…

Connaître ses meilleures couleurs est, il faut bien le reconnaître une étape cruciale de tout conseil en image personnalisé. Comment trouver son style est également important naturellement, mais la couleur revêt un caractère énergétique et magique à la source du Wow lorsqu’on vous regarde. Gardez cela à l’esprit et regardez par exemple Vanessa avec qui nous avons fait un conseil relooking style et des séances de shopping – version noir puis version couleurs – sa couleur de cheveux a également été réchauffée en harmonie avec son diagnostic couleurs pour exacerber ses coloris naturels  :

Le relooking couleurs pour connaître ses meilleures couleurs

Le noir durcit et efface Vanessa qui est agressée par la couleur. Son corps et son visage sont scindés en deux.

Le relooking couleurs pour connaître ses meilleures couleurs

Le vert pistache éclaire le visage de Vanessa qui devient plus lumineuse.

Le relooking couleurs pour connaître ses meilleures couleurs

Le turquoise flatte le visage de Vanessa et lui donne du « peps »

Le relooking couleurs pour connaître ses meilleures couleurs

Ces tons de pèches et taupe clair adoucissent son visage tout en lui donnant du relief.

Mademoiselle M


Join the discussion

  1. Gil

    Bonjour,

    Je suis totalement convaincue par votre article sur le noir, il y a des années que je l’ai éliminé de ma garde robe. Par contre je ne connais pas ma palette de couleur, comment peut-on faire pour la connaître .
    D’autre part, j’ai une silhouette sportive mais je trouve que j’ai les jambes trop courtes , donc je n’aime pas les montrer, cependant je trouve que les pantalons ne m’avantagent pas toujours .
    Que me conseillez vous ? J’aimerais vraiment trouver les vêtements et les couleurs qui m’avantagent .
    Merci pour votre réponse .

    • Myriam Hoffmann

      Bonjour Gil, merci pour votre message et bravo pour le noir – tout le monde ne partage pas cet heureux point de vue.
      Pour connaître exactement votre palette de couleur, je vous invite à écouter certaines autres de me vidéos sur la chaine Yoube (https://www.youtube.com/channel/UCFDQP_ZiIWj0aLsx7khD15g), à suivre mon webinaire gratuit, mercredi soir prochain à 20 heures (https://app.webinarjam.net/register/13331/d13c190a85), ou bien à vous inscrire à ma formation en ligne Première Impression 100% Pur soi qui vous livre tous les secrets des couleurs, des silhouettes et bien bien plus encore… 🙂

      C’est pourquoi il est difficile de répondre à votre question sur les pantalons car j’aurais besoin de vous voir (morphologie, proportions, grandeur, poids, attitude, coloris naturels, etc.)…

      A très vite !

  2. LAMBERT

    Bonjour,

    Merci vraiment pour vos conseils toujours bien appropriés, qui révèlent une confiance en soi dans la tenue vestimentaire.
    Alors un grand merci.
    J’ai un conseil à vous demander : J’ai 48 ans, d’une allure plutôt mince. Je viens de m’acheter un pantalon noir, et souhaite porter un petit pull, mais ne sais pas lequel choisir (pas de noir, ni blanc, ni beige). Alors que mettre sur mon pantalon noir près du corps, quelle forme, quelle couleur.
    J’ai hâte de vous lire, merci encore.
    Françoise

    • Myriam Hoffmann

      Bonjour 🙂

      Tout dépend des couleurs qui vous vont bien : chaud, froid, sombre, clair, lumineux, mat ? car avec le noir (qui ne va en revanche pas à tout le monde et n’est pas toujours facile à assortir en dépit des idées reçues…) pas mal de couleurs peuvent s’harmoniser…

      Je dirais que là, tout dépend de vous… je ne peux vous répondre sans faire une analyse de couleurs… continuez à me suivre ou bien inscrivez-vous à mon webinaire gratuit de mercredi soir et je suis assez convaincue que vous allez en apprendre pas mal sur les couleurs 🙂 !

      Bien à vous,

      Myriam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *